J4 – Edmaiers Secret / the Nautilus

Mercredi 4 Mai 2014

13313379_10209440029818458_879112476_o

Le jour tant attendu est enfin arrivé : nous allons tenter la loterie pour « The Wave » ! Après avoir regardé pas mal de vidéos sur le net, j’ai hâte d’y être en chair et en os ! Et le logement est à 5min à peine du Visitor Center de Kanab où a lieu cette loterie !

D’aileurs, la vue au réveil est quand même sympa :

P1000373

(Pour rappel : Pour accèder à « Coyotte Buttes North » où se trouve la fameuse « Wave », un système de loterie est mis en place. 10 places sont attribuées sur le net 3 mois à l’avance, et 10 places sont attribuées la veille du jour souhaitée. Plus d’infos dans cet article : « The Wave »)

8h30 : le parking est pas mal rempli ! Le ranger nous fait rentrer dans la salle aux alentours de 8h45 et nous nous inscrivons. Le Numéro 38 pour nous 2. En effet, sous une boule peut se cacher 1, 2, 3, 4… personnes.

Après quelques blagues du ranger, la loterie démarre….

P1000374

Alors, pour les personnes émotives comme moi, c’est tout simplement atroce ! Je tremble, le coeur qui bat, à la limite du supportable…

Je sais, je sais, je suis un peu bizarre, mais on ne contrôle pas ses émotions, hein ?

Les numéros sortent, et toujours pas de 38… Il reste 5 places… Encore une boule et là : c’est un groupe de 5 qui se cachait sous ce numéro ! En 3minutes : le sort en est jeté !

Bon ben, à demain !

En live, cela donne ça (vous pouvez directement passer aux 40 dernières secondes, ce sont les plus drôles !) :

Je vous avoue tout : grosse crise de larmes dans la voiture ! Fallait bien évacuer tout ce stress !

Allez, direction « Edmaiers Secret » à quelques 45minutes de là. Avant tout, je m’arrête au Paria Contact Station pour m’assurer que la piste est praticable et que « Buckskin Gulch » que nous allons emprunter est accessible, et qu’aucun risque de pluie n’est annoncé.

En effet, il est important de se renseigner sur les conditions météo avant de s’engager dans des pistes ou des slots canyons, des crues soudaines (Flash Floods) pouvant surgir avec la pluie… et là… Vaut mieux pas y penser ! Surtout que « Buckskin Gulch » est le slot canyon le plus long du monde, donc si on y entre et qu’il se met à pleuvoir, toutes chances de ressortir vivant est quasi nul. Pensez-y ! 🙂

J’aurai pu demander ces infos au VC de Kanab, mais le ranger avait trop à faire avec les permis pour la loterie. Au Paria Contact, la dame m’annonce que la piste est OK mais que dû aux pluies des derniers jours, « Buckskin Gulch » est inondé et boueux. Nous passerons donc par l’autre chemin (plus court) pour accèder à « Edmaiers Secret ». Ce qui finalement est plutôt possitif : le genou de la Madre a triplé de volume !

Depuis le parking de « Wire Pass » (le même que pour aller à « The Wave »), l’aller-retour à « Edmaiers Secret » fait 15km. Depuis le parking de « Buckskin Gulch » il fait 7km (Edmaier étant situé avant l’entrée du slot canyon.

Nous empruntons donc la « House Rock Valley Road » (qui se situe avant le pont sur la 89 en venant de Kanab) pendant 13.8km.

Je suis bien plus rassurée en SUV et je me dis que les choses auraient été plus simple en 2013 dans la « Death Valley » avec ce type de véhicule (voir l’histoire ici !)

P1000375

Il y a 6$ de fees/ prs à payer pour se rendre dans ces contrées. Une petite enveloppe à déposer dans la boite et le permis à glisser sur le pare brise.

Tout est ok, nous avons beaucoup d’eau car la journée s’annonce chaude et j’ai lu qu’il n’y avait pas un brin d’ombre tout le long de la rando.

Crème solaire : Check !  Chapeau :  Check ! Il n’y a plus qu’à !!

Le sentier est plutôt visible et facile : on suit le lit de la rivière (« Buckskin Wash »)  pendant environ 1h. Il faut soit passer sur le côté, soit passer au milieu.

Humm, c’est bien boueux !!!

Nous sommes entourées de verdure pour le moment et il y a beaucoup de lapins avec d’énormes oreilles : les  « Jack Rabbit ».

Mais alors, vraiment beaucoup !!! Ca change des écureuils pour le coup !

P1000380

Nous passons entre 2 gros rochers au milieu du wash, puis nous sommes à nouveau dans une prairie où le chemin est bien visible.

Au loin, les prémices d’Edmaiers montrent leurs nez…

Nous atteingnons ensuite un grand banc de sable : c’est celui-ci qu’il faut traverser pour trouver l’entrée d’Edmaier. Moi qui avait peur de le louper, je ne sais pas comment j’aurai pu passer à côté ! De plus, les Brainrocks caractéristiquent d’Ed sont visibles depuis un moment.

P1000395

P1000397

Tentative de Jump loupée !

On traverse au milieu du sable et de la boue, et nous atteignons l’entrée.

P1000406P1000417

Mais pourquoi ce lieu est-il appelé ainsi ? Bernhard Edmaier est un photographe et un géologue internationalement reconnu.  Il photographie la terre du ciel et a notamment photographié cet endroit mais les coordonnées de ce lieu sont restées secrètes quelques années avant d’être révélèes au grand jour ! Pour le moment, il n’y a pas beaucoup de livres mentionnant cet endroit, et même les locaux ne le connaissent pas ! 

Mini grimpette puis petite pause water. On admire ce qui est autour de nous, en réalisant que nous sommes chanceuses d’être ici, seules au monde, à ce moment là :

P1000419P1000420

Et je me dis que je grimperai bien en haut de ces brainrocks :

P1000418

Et donc,  je ne peux pas m’empêcher de grimper pour avoir une vue à 360 degrés de l’horizon. Et quel spectacle !!!

Impossible de choisir parmi les photos, alors les voici, du haut de ma butte :

P1000422P1000423P1000424P1000425P1000428

Un peu de vent, ça fait du bien  !

Il est temps de commencer l’exploration !

P1000447

J’avais lu que l’endroit était séparé en 3 secteurs. J’ai noté quelques points GPS , on verra bien si j’en ai besoin ou pas ! Pour l’instant, on ne sait pas trop où donner de la tête, il y a beaucoup à voir !

P1000488

 Pas mal de brainrocks un peu partout ! C’est sympa d’y marcher !

Puis en avançant,  c’est là que l’on découvre des étendues de sable solidifié (que j’avais peur de ne pas trouvé lorsque j’ai vu l’immensité du lieu !). C’est très fragile et il faut faire attention où l’on met les pieds ! C’est un univers étonnant et on se dit que la nature est quand même une grande artiste !

On grimpe pour prendre de la hauteur.

Le sable solidifié a pris d’autres formes, et il faut faire attention à son chemin pour ne surtout pas marcher dessus, c’est aussi fin que des gaufrettes !

P1000519

Cela fait plus de 2h que nous sommes parties et le soleil tape dure !! Il est 12h30 passé, on se cherche un endroit pour manger. Pas d’ombre à l’horizon, à part ce petit arbre sec :

On découvre finalement une grosse mare :

On aurait limite envie de s’y baigner ! Mais bon, nous ne sommes pas là pour ça 🙂

P1000528

 Puis vient la zone des « teepees » :

P1000533P1000530P1000531

Et on arrive à cet endroit pour lequel j’ai eu le coup de foudre !

P1000537

On s’y arrête pour manger d’ailleurs. Le couple de Coréen rencontré le matin au BNB nous a donné des melons. Moi qui n’aime pas ça, ben bizarrement, ici, j’aime ! (et d’ailleurs, ils ont inauguré mon livre d’or en laissant un mot ! 🙂 )

Je photogaphie l’endroit sous toutes les coutures ! Il me fait penser à « Delta Pool » aux alentours de Moab !

Du coup, je l’ai baptisé « Lili Secret Pool » 🙂

P1000544P1000551P1000550P1000542

Le soleil tape fort ! Il est 13h30 et on se réenduit de crème solaire ! Malgré ça, on rougit à vue d’oeil ! On continue à explorer et vue la chaleur, on se dit qu’il ne vaut mieux pas tarder à faire demi-tour, même si nous avons encore pas mal d’eau.

Nous arrivons au dessus d’une zone avec des couleurs magiques.

P1000656P1000657P1000658

Nous décidons de descendre au niveau d’une grande vague qui finalement me fait oublier « The Wave originale ».

Je suis vraiment tombée amoureuse de cet endroit ! Mother est déjà en bas que je suis encore à la moitié du chemin à prendre des photos et à emmagasiner le plus d’images dans ma mémoire !

IMG_20160504_133408

J’ai longuement étudié toute cette zone sur Google Earth et j’avais repéré un petit wash qui repiquait sur le chemin original. Sur place, difficile de le visualer. Mais en descendant le long de cette wave, je vois sur le bas un petit banc de sable, et je me rapelle qu’en le longeant sur la gauche, on arrivera à ce petit wash reperé sur le net. et BINGO ! On le traverse et rejoingnons le chemin principal.

C’est parti pour le chemin du retour. Il fait chaud chaud et nous croisons une jeune demoiselle, qui se balade sans sac avec une petite gourde dans la main. Grrrrrr !! Inconsciente !

Nous arrivons à la voiture. Hé bien, sympatique tout ça !! En tout, nous aurons marché 18km en 5h de temps (2h AR jusqu’à ED + 3h sur place ). Je pense que nous aurions pu rester facilement 1h de plus à explorer le secteur !

P1000923

Le parking au loin

Il est 16h, mais je n’ai pas envie de rentrer. J’ai en tête d’aller faire « Yellow Rock » mais la mother a quand même bien mal ! A la place, je décide d’aller trouver « The Nautilus ».

Nous empruntons donc la « Whitehouse Road« . J’ai noté qu’il fallait se garer à droite d’un wash. Chose faite. On avance, et au bout d’1km, je me rends à l’évidence : c’est pas le bon endroit ! Je rentre les coordonnées GPS que j’ai en ma possession mais rien à faire : ça ne donne rien.

P1000930

Mauvais chemin !

On retourne à la voiture et on avance encore un peu. Second wash plus grand. Je me gare. Et les nombreuses traces de pas dans la boue me mettent la puce à l’oreille !

P1000942

Dans le Wash…

On marche sous la chaleur écrasante et magie de l’ouest : des cloques poussent ! Super la crème solaire !! Je grimpe à droite à gauche, j’explore, pendant que mother reste dans le wash. C’est magique ici !

P1000933

Mais toujours pas de Nautilus ! Ah non, je ne m’en vais pas sans le voir !

Maman est fatiguée, alors je l’abandonne un peu et je continue à marcher… enfin, je me mets même à courir !  Je suis des traces de pas qui se dirige vers un slickrock… qui a pris des formes de marche ! Hum hum, ça sent bon tout ça. Je m’avance et

BINGO ! L’entrée du Nautilus est là !

P1000934

Emotions again ! Ralala que j’ai la larme  facile !!

L’entrée par l’autre côté :

Donc pour infos, il faut à peut près marcher 500m dans le wash. Sur la gauche, c’est ce rocher qu’il faudra repérer :

P1000941

Il est temps de regagner Kanab, car chaleur + rando : on est à plat ! La fraicheur dans la maison de Celeste est la bienvenue !

Ce soir, on se commande une pizza au Pizza Hut à emporter (que je déconseille), et en attendant, nous sommes allées faire un tour au Little Hollywood Museum. Musée gratuit au fond d’un shop. Très sympa !

Hop, petit repas, avec un cadre magique !

IMG_20160504_203146

Lorsque nous mangeons, un jeune suisse vient discuter avec nous. Il loge aussi ici cette nuit. Il est partie pendant 5 mois, seul, chercher un sens à sa vie ! Il a étudié à Oxford, a travaillé en Suisse, mais ne veut plus de cette vie. On se rend compte qu’il habite à 1h30 de chez nous ! 2 Hollandais arrivent ensuite avec une bouteille de vin rouge. Discutions Roads Trips, Southwest etc… et la soirée se prolonge tard ! Un de mes meilleurs souvenirs car c’est excactement le genre de choses que je cherchais !

La nuit est bien avancée, des images plein la tête, on se dit bonne nuit !

IMG_20160504_202903

Encore une superbe journée en Utah ! 🙂

Retour à l’accueil

LOGO NET

Publicités

2 réflexions sur “J4 – Edmaiers Secret / the Nautilus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s